La Mort en Haïti

La Mort en Haïti

La Mort en Haïti

 

Définition de la mort

En Haïti il existe deux types de morts selon les croyants de chacun secteurs ci-dessous

La mort physique partielle

La mort physique totale

Comment les vodouisants comprennent la mort et la célèbrent

Quel est le sens de la mort pour les chrétiens catholiques

C’est quoi la mort pour les chrétiens protestants

Comment les gens des grandes villes comprennent et célèbrent la mort

Comment les gens des milieux reculés en Haïti comprennent et célèbrent la mort

 

La Mort en Haïti

 La Mort se définit comme étant une cessation d’une vie, soit dans le règne animal ou végétal.

Il existe deux  formes de mort en Haïti, selon la croyance des sectes religieux. Les vodouisants comprennent et célèbrent la mort d’une façon, les chrétiens catholiques le comprennent et le font d’une autre et les chrétiens protestants d’une autre façon, dans les lignes qui vont suivre, on va donner les détailles qui s’imposent.

La mort physique partielle

La mort physique partielle, est une forme de mort qui est vraiment populaire partout en Haïti. Une personne qui est frappée par la mort physique partielle n’est pas vraiment mort, mais frappée par une force mystique qui l’immobilise, qui neutralise toutes ses cellules. Si on fait des diagnostiques médicales sur la personne qui frappée par la cette mort, les diagnostique révéleront que cette personne est mort, tandis que les magiciens peuvent le refaire venir a la vie.

La mort physique totale

La mort physique totale est la cessation de la vie d’une personne, selon la croyance cette personne est vraiment morte comme son nom l’indique parce que toutes ses cellules sont mortes.

Comment les vodouisants comprennent la mort et la célèbrent

Le vodou est une secte religieuse occulte qui pratique de la magie noire. Le vaudou est une religion qui est née en Afrique de l’Ouest. Elle est toujours pratiquée de nos jours, dans certaines régions d’Afrique mais aussi dans des pays comme le Brésil et Haïti. Son nom vient du mot vodun, qui signifie « esprit » dans une langue du Bénin.

A leur tête il y a une autorité hiérarchique qui surnomme « Ati » après l’Ati, on trouve les hougans. Les hougans sont des prêtres des vodouisants, ils dirigent temples vodouesques surnomme Badgie (hounfor).

Les vodouisants croient que 90% des gens qui sont mortes, sont frappées par la mort physique partielle. Les adeptes de cette secte religieuse peuvent donner la mort à quelqu’un.

Ce dernier qui a subi se sort, présente tous les caractéristiques d’un être mort pourtant, il n’est pas mort réellement. Les sorciers du vodou vont lever la personne qui était morte par leur sort après ses funérailles pour le transformer en zombie, le juger et la condamnée s’il est coupable pour la cause qu’on a jette le sort de la mort physique partielle. S’il n’est pas coupable, les prêtes du vodou, vont l’exile dans une autre ville loin de  la ville ou il vivait avant sa mort.

En Haïti, les adeptes du vaudou pensent que les sorciers sont capables de transformer les gens en zombies en leur jetant un sort. Dans leurs croyances, un zombie est une sorte de mort vivant, une enveloppe corporelle dépourvue de volonté propre. Il est cependant capable d’obéir à des ordres simples donnés par le sorcier.

On pense que les zombies sont en fait drogués : il existe en effet des poisons qui permettent de priver de toute volonté les personnes qui l’avalent.

Dans le vodou quand une personne mort physiquement total, on fait des cérémonies pour ôter les esprits (loa) qui habitaient cette dernier. On croit qu’elle ira trouver Leg-Bar, qui est leur dieu, mais elle doit passer d’abord au Gonvie, pendant qu’elle est au Gonvie, les adeptes du vodou font des cérémonies pour le conduire jus qu’a Leg-Bar.

Quel est le sens de la mort pour les chrétiens catholiques

Pour les chrétiens catholiques la mort est le passage de la vie sur terre à la vie au paradis. Les prêtres catholiques disent toujours qu’on doit chanter des libéras pour les personnes mortes en vue de les changer de places. Pour les chrétiens catholiques, une personne morte se trouve dans la tombe selon ce qu’ils ont appris des prêtres, c’est pourquoi qu’on doit chanter des libéras pour le faire passer de la tombe au purgatoire afin de se purifier, de la purgation au paradis après avoir été purifie. Apres les funérailles d’une personne mortes les chrétiens catholiques conduisent  une prière qui  porte le nom de Neuvaine tous les jours pendant 9 jours. Dès la mort d’une personne de la catholique, on érige chez lui une tente en toit de paille cocotier et ce tente doit être démoli juste après le dernier jour des neuvaines.

C’est quoi la mort pour les chrétiens protestants

 Les chrétiens protestant croient que la mort physiquement totale d’une personne dans leur religion est un passage de la vie sur terre à la vie au paradis avec Jésus-Christ.

Comment les gens des grandes villes comprennent et célèbrent la mort

 Dans la grande ville a la mort d’une personne, on appelle une morgue pour venir chercher le mort, ils ne font pas de tente. A la veille des funérailles font un veillé funèbre dans un auditorium de la morgue responsable des funérailles. Le lendemain

Comment les gens des milieux reculés en Haïti comprennent et célèbrent la mort

 Les gens des milieux a la mort d’une personne dans une maison, ils débarrassent tous ce qui se trouve a l’intérieur de la maison et vertu intérieur de la, maison tout en blanc. On laisse le mort dans une chambre surveillée par un vivant avec une bouteille de clairin (boisson alcoolise) en mains pendant toute la nuit parce qu’il n’y pas de morgue dans ces milieux.

Ils Construisent une tente (Tonnelle) en paille de bois, pour que des gens vienne jouer le domino, aux jeux de carte jusqu’au jour des funérailles. A la veille des funérailles, on fait un veillee populaire, des dizaines de personnes se réunissent pour chanter, jouer, donner des blagues, des conte, on donne beaucoup de nourritures, du the, donnes boissons alcoolisées pendant toute la nuit.

Les funérailles sont célébrées dans une église catholique ou protestante dépendamment de la croyance du défunt ou de la défunte.

 

 

En Haïti la mort se voit et célébré sous ces aspects qu’on vient de voir, généralement après une cérémonie funèbre, les qui venaient de l’enterrement ou du cimetière, doivent retourner a la maison de la défunte ou défunte en vue saluer les parentes de ce dernier et de laver leurs mains d’alcool et d’alcool et d’autre produits.

 

 

 

Related posts